La CENI planifie les opérations électorales en vue des élections communales

Le 23 septembre 2017, la CENI a lancé un atelier de planification des opérations électorales en prélude aux élections communales en République de Guinée.
L’atelier s’est ouvert en présence du Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, du Président de la CENI, des Représentants des partis politiques, des Représentants de la Société civile, des Commissaires de la CENI, des Représentants des Institutions nationales et internationales en Guinée.
Lors de l’ouverture, le Président de la CENI, Maître Salifou Kébé a souligné l’importance essentielle de la confiance mutuelle et de la collaboration entre partenaires dans l’organisation d’élections libres et transparentes : « L’un des princes fondamentaux de l’organisation de l’élection libre et transparente demeure la confiance mutuelle, la collaboration permanente entre l’Organe de gestion de l’ensemble des parties prenantes du processus électoral. Quelle que soit la compétente des membres d’un organe de gestion électorale, ils ne peuvent atteindre leur objectif sans l’implication des acteurs concernés par le processus électoral. »

Regroupant tous les acteurs majeurs du processus électoral, l’atelier a porté sur les 6 points essentiels suivants:

  • les défis juridiques et contraintes du cadre organisationnel des élections communales ;
  • les défis et contraintes logistiques et sécuritaires des élections communales ;
  • les défis et contraintes de la communication institutionnelle et les enjeux de la participation aux élections communales ;
  • les défis et contraintes liés au renforcement des capacités des acteurs et agents électoraux ;
  • les rôles et responsabilités des administrateurs territoriaux dans l’organisation des élections communales ; et
  • la présentation de l’avant-projet du chronogramme des élections communales.

Cet atelier a duré 3 jours et avait pour but de créer et de renforcer un environnement sain et paisible à l’organisation des élections entre toutes les parties prenantes. Sur le plan des résultats, la tenue de cet atelier a permis de partager les défis et contraintes liées avec les parties prenantes et acteurs, et de formuler des propositions et mesures de mitigation pour chaque catégorie de défi.

A l’issu de cet atelier, et au regard des étapes déclinées dans le projet de chronogramme, la CENI a proposé le 4 février 2018 comme date de la tenue du scrutin. Ce chronogramme court à partir du 07 octobre 2017 et reste fortement tributaire de la mise à disposition des ressources financières par le gouvernement.

______________________________________________________________________________________________________________________
Le Projet d’Appui au Cycle Électoral de la Guinée vise à apporter une assistance au renforcement des capacités organisationnelles, techniques, financières et opérationnelles des principaux acteurs guinéens impliqués dans le processus électoral 2015-2017.
Les actions proposées par le PACEG ont pour finalité de permettre la conduite d’un processus électoral crédible, inclusif et pacifique, conformément aux standards internationaux grâce à un appui aux opérations électorales, à l’éducation civique et à la communication ainsi que le renforcement des capacités nationales de gestion des processus électoraux.
Le projet est financé par l’Union Européenne, le PNUD, le Japon et la France au travers d’un fonds commun dont le leadership est assuré par le PNUD.

SHARE

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pocket
Share on whatsapp
Share on skype
Share on email
Recent News
en_USEnglish
fr_FRFrench en_USEnglish